librorium, forum de conseils de lecture & cie Index du Forum


Coraline : un dessin animé de Henry Selick

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    librorium, forum de conseils de lecture & cie Index du Forum -> Qui dit littérature... -> ... dit cinéma
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Coconut
Posteur de l'année
Posteur de l'année

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2012
Messages: 198
Membre
Localisation: quelque part du côté de l'au-delà
Genre littéraire favori: Fantasy
Féminin 虎 Tigre Balance (23sep-22oct)
Littera: 350
Moyenne de littera: 1,77
Lecture en cours: Mondo et autres histoires, J.M.G. Le Clézio

MessagePosté le: Lun 22 Déc - 17:51 (2014)    Sujet du message: Coraline : un dessin animé de Henry Selick Répondre en citant



Titre du film
: Coraline
Réalisateur : Henry Selick (qui est également le réalisateur de L'Étrange Noël de Monsieur Jack pour ceux qui ne le sauraient pas, ce n'est pas Tim Burton comme on pourrait le croire, même si le scénario est de lui et qu'il a bien sûr grandement collaboré à l'œuvre)
Compositeur : Bruno Coulais (il a notamment composé la BO de Les Choristes)
Date de sortie : 10 juin 2009
Genre : Dessin animé fantastique, contre-utopie
Oeuvre originale : Coraline est adapté du livre du même nom écrit par Neil Gaiman (d'où le fait que je le présente ici)

Doubleurs : (pour la version anglaise, que je vous conseille)
- Dakota Fanning (Coraline)
- Robert Bailey Jr (Wybie)
- Keith David (le chat)
- Teri Hatcher (la mère de Coraline)
- John Hodgman (le père de Coraline)
- Jennifer Saunders (Mrs Spink)
- Dawn French (Mrs Forcible)
- Ian McShane (Mr Bobinski)

Résumé :
Coraline Jones est une fillette aventureuse et curieuse qui vient d'emménager dans une nouvelle maison : The Pink Palace. Là-bas, les autres habitants sont plutôt étranges, et la vie est ennuyeuse. De plus, les parents de Coraline n'ont pas le temps de s'occuper d'elle, si bien que la fillette décide d'explorer la maison et ses alentours seule pour passer le temps. Elle découvre rapidement dans son salon une petite porte dont la vue réveille sa curiosité ; malheureusement, après l'avoir ouverte, elle se rend compte qu'elle est en fait condamnée par un mur de briques.
La nuit, cependant, Coraline retourne dans le salon, et elle réalise que la porte n'est plus condamnée ! Elle passe par le tunnel qui se trouve derrière et se retrouve dans un monde identique au sien, mais beaucoup plus gai, plus coloré, où ses rêves deviennent réalité. Dans cet Autre Monde, elle a une Autre mère, un Autre père, et des Autres voisins, qui sont beaucoup plus gentils avec elles que ne le sont les originaux ; mais il y a un détail étrange...
... Ils ont des boutons à la place des yeux.

Commentaire :
Désolée, je sais que je m'y prends tard... Ce dessin animé est sorti il y a assez longtemps (le pire c'est que je l'ai vu au cinéma) mais je n'ai pas trop eu le temps d'en parler avant, ou je n'y pensais plus... Bref.
Ceux qui me connaissent savent que je suis une personne assez critique au caractère bien trempé. Cependant, ici, je n'aurai aucun élément négatif à apporter. Coraline est un de mes films préférés, sûrement un des meilleurs que j'ai jamais vus.
Comment ? Je dois détailler ?
D'abord, le scénario : il est exceptionnel. Bien sûr, on se doute de la manière dont l'histoire va tourner (et ce n'est pas un secret), mais tout le récit est très bien construit et conduit jusqu'à son apogée, si bien que même si le genre est évident, le reste est imprévisible. De plus, il y a un véritable style ; je veux dire par là que les événements permettent parfaitement à Henry Selick de développer ce petit côté sombre qu'il a... Et que l'on retrouve dans le "look" du dessin animé.
Le design est assez particulier, mais je le trouve franchement super. D'une part, il y a tous ces personnages (qui sont des petites poupées, pour ceux qui ont l'occasion de voir le making-of, c'est impressionnant, la garde-robe de Coraline a été entièrement réalisée par une couturière...), les décors gris dans la "vraie vie", le côté coloré et extrêmement inventif de l'Autre monde (je pense à la scène du dîner ou du cirque notamment, oooh, si vous ne l'avez pas vu vous DEVEZ regarder ce film !)... Pour moi ce dessin animé est une véritable œuvre d'art.
Enfin, je vais terminer histoire de ne pas vous décourager, mais il y a tellement à dire... Je tenais simplement à inclure une petite mention spéciale pour Bruno Coulais, le compositeur de la bande-originale. Celle-ci est vraiment fabuleuse ; elle est originale, elle a un vrai grain, et elle colle parfaitement avec le style du dessin-animé. De plus, elle souligne chaque ambiance sans en faire trop, accentue ce qui doit l'être... Remarquable. Magnifique. (Et il a beaucoup utilisé la harpe ! ^^)

[Je voulais vous mettre la bande-annonce, mais elle montre beaucoup trop de choses je trouve... Du coup je vous mets quand-même la toute première scène du film, qui est l'une des meilleures à mes yeux, et où l'on peut constater l'impressionnante virtuosité de l'animation, la magie de la musique, le talent du réalisateur... Ok, j'en fais beaucoup, mais ça le vaut bien ! "Enjoy" comme on dit dans l'jargon.]
https://www.youtube.com/watch?v=elga6-7GxX8
***********************
"Le fait que tu sois paranoïaque ne signifie pas qu’ils ne sont pas après toi" (Kurt Cobain)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 22 Déc - 17:51 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Titana
Petit scribe

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2012
Messages: 40
Membre
Localisation: Dans un monde imaginaire et idéal (à ma façon)
Genre littéraire favori: Fantasy
Féminin 牛 Buffle Bélier (21mar-19avr)
Littera: 124
Moyenne de littera: 3,10
Lecture en cours: Tomes d'Eragon et Les Chevaliers d'Antarès

MessagePosté le: Dim 22 Mar - 23:19 (2015)    Sujet du message: Coraline : un dessin animé de Henry Selick Répondre en citant

Ah Coraline ! (Oui je remonte ce sujet de loin, désolée Embarassed ) Je l’ai vu quand j’avais une douzaine d’années. J’étais seule, un après-midi à la maison et je cherchais un dessin animé ou un film à regarder et je suis tombée dessus. Je pensais que c’était un petit film d’animation, tranquille, comme les Fée Clochette, Peter Pan, Cendrillon et autres. J’ai eu un peu peur, je dois bien l’avouer mais cela ne m’a pas empêché de vouloir regarder la fin. Finalement, je l’ai regardé en entier mais je me souviens bien de ce film, il m’a marqué.


Pour ce qui est de le regarder ou non, c’est à vous de choisir. En effet, les graphismes sont bien faits et l’histoire est originale, avec ce monde parallèle. Personnellement, je n’aurai pas de note à donner car je n’avais pas vraiment aimé ce film d’animation, c’est assez « spécial » quand on y réfléchi et c’est loin du vulgaire dessin animé où le prince charmant doit combattre un vilain dragon, c’est beaucoup plus subtile.


***********************
La vie peut-être heureuse, comme elle peut-être triste, seule la raison l'emporte.
Mais gardez toujours espoir, c'est le fruit de la vie.
"Comment j'ai trouvé ça, moi ? Une inspiration : bizarre..."



Positive attitude ! Wink


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Flocondeneige
Imprimeur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 239
Membre
Localisation: Dans l'Ether
Genre littéraire favori: Fantasy
Masculin 兔 Lapin Balance (23sep-22oct)
Littera: 371
Moyenne de littera: 1,55
Lecture en cours: Les Douzes, Justin Cronin

MessagePosté le: Dim 5 Avr - 00:53 (2015)    Sujet du message: Coraline : un dessin animé de Henry Selick Répondre en citant

Ce film est sorti il y a si longtemps ? Je ne m'en serai jamais douté ! 
Et le déterrage c'est bien, ça va réveiller l'Ectoplasme et empêcher toutes les étoiles de la Nébuleuse de devenir des super-novas Wink
***********************
Mieux vaut rester silencieux et passer pour un imbécile que parler et n'en laisser aucun doute.
À.Lincoln

Tu aimes les chats pas vrai !



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Coconut
Posteur de l'année
Posteur de l'année

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2012
Messages: 198
Membre
Localisation: quelque part du côté de l'au-delà
Genre littéraire favori: Fantasy
Féminin 虎 Tigre Balance (23sep-22oct)
Littera: 350
Moyenne de littera: 1,77
Lecture en cours: Mondo et autres histoires, J.M.G. Le Clézio

MessagePosté le: Lun 6 Avr - 00:09 (2015)    Sujet du message: Coraline : un dessin animé de Henry Selick Répondre en citant

Dit celui qui vient tout juste de revenir... C'était bien tes longs mois de sommeil Flocon ? Wink Tout ça ne te rajeunit pas, hein ? T'es fier de ta blague ? Enfin, je suis d'accord, déterrons encore et toujours... On finira bien par trouver des truffes.

Titana a raison, j'aime énormément ce film, mais à vous de voir si vous souhaitez le regarder ou non, car je dois admettre que le style est un peu spécial (d'ailleurs, c'est aussi ce qui fait le charme de l'œuvre selon moi). Je connais plusieurs personnes qui n'ont pas apprécié, pour une raison ou une autre (peu nombreuses mais il y en a, et vous êtes libres d'en faire partie). En tout cas, ce n'est pas le genre de petit dessin animé distrayant d'un aprèm', c'est sûr (exit Disney, Dreamworks, et Fox, pour citer les plus grands), donc je précise pour que vous sachiez à quoi vous attendre : ça reste assez dark.
Toujours difficile de noter un film... Celui-là ne rentre pas vraiment dans les catégories dressées pour l'animation parce que ce n'est pas un "classique" au sens ou la majorité l'entend (d'ailleurs, on ne devrait pas établir des cases comme ça, parce que celui qui arrivera à ranger Sylvain Chomet et Adam Elliot en s'appuyant sur les mêmes critères que pour les Disney, il n'est pas humain). C'est pour ça que Titana a du mal avec, je suppose.
***********************
"Le fait que tu sois paranoïaque ne signifie pas qu’ils ne sont pas après toi" (Kurt Cobain)


Revenir en haut
Flocondeneige
Imprimeur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 239
Membre
Localisation: Dans l'Ether
Genre littéraire favori: Fantasy
Masculin 兔 Lapin Balance (23sep-22oct)
Littera: 371
Moyenne de littera: 1,55
Lecture en cours: Les Douzes, Justin Cronin

MessagePosté le: Lun 6 Avr - 16:50 (2015)    Sujet du message: Coraline : un dessin animé de Henry Selick Répondre en citant

De toute façon je trouve les films disney juste exaspérants. Ça finit toujours bien et ce sont des déformations des contes d'origine.
***********************
Mieux vaut rester silencieux et passer pour un imbécile que parler et n'en laisser aucun doute.
À.Lincoln

Tu aimes les chats pas vrai !



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Coconut
Posteur de l'année
Posteur de l'année

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2012
Messages: 198
Membre
Localisation: quelque part du côté de l'au-delà
Genre littéraire favori: Fantasy
Féminin 虎 Tigre Balance (23sep-22oct)
Littera: 350
Moyenne de littera: 1,77
Lecture en cours: Mondo et autres histoires, J.M.G. Le Clézio

MessagePosté le: Dim 12 Avr - 21:02 (2015)    Sujet du message: Coraline : un dessin animé de Henry Selick Répondre en citant

OK, ça finit bien, mais il y en a qui sont intéressants... Comme Le Bossu de Notre-Dame par exemple ! Celui-là, quand on en parle aux ados, rares sont ceux qui l'ont vraiment apprécié dans leur jeunesse parce que les thématiques sont complexes et dures... (Ou du moins j'ai trouvé peu de gens qui comme moi l'ont beaucoup regardé, vous en êtes ?) Et puis, certains finissent en demi-teinte, ou il y a des moments durs (Bambi, le Roi Lion... d'ailleurs je pense que si ce dernier a eu autant de succès c'est justement parce qu'il a cette dimension en plus, et c'est pour ça qu'il est considéré comme un des plus grands Disney aujourd'hui, m'est avis que consciemment ou non, les gens ont besoin de ces moments tragiques, mais de vrais moments, pas de ceux mis aujourd'hui juste pour faire pleurer et pouvoir dire "mais si, c'est un peu triste quand-même").
Par contre c'est vrai que dans les récents tu as en plus le petit personnage qui revient te faire un coucou après le générique... (La Reine des Neiges, Monstres Academy, en mode Marvel, il y a aussi un "after-générique" à la fin des Nouveaux Héros d'ailleurs)
Tiens, en m'amusant à taper les mots "Disney finit mal" sur internet, je tombe là-dessus ! http://justcinema.net/article-il-etait-une-fois-des-disney-qui-finissent-ma… C'est assez marrant... Moi je serais plutôt "pauvre Polochon" ! (précisons que les gens s'en foutent de Sébastien alors qu'il me semble apercevoir sa carapace au fond)
Plus sérieusement, c'est vrai que c'est agaçant cette manière de considérer que parce que le dessin animé est pour les enfants, il doit finir bien. OK, le coucou c'est sympa, mais la dure réalité, y a que ça de vrai, et dans les deux sens de l'expression ! Une amie m'a dit "La fin de Porco Rosso m'a trop énervée, je ne pouvais pas croire que ça pouvait vraiment se terminer comme ça e.t.c." (une personne qui n'a pas aimé Le Bossu de Notre-Dame d'ailleurs), mais pour moi c'est justement ce qui fait la force des Miyazaki ! J'en avais déjà discuté avec des gens, c'est vrai que Miyazaki une fois que c'est fini, c'est fini, c'est comme ça et c'est tout. (si on prend la fin du Voyage de Chihiro par exemple...) Et la fin s'ouvre à nous-mêmes, notre monde. À notre tour. Allez quitter le monde merveilleux des Disney en comparaison... Comme ça ça leur permet de se faire plein de fric :/.

Et pour la déformation... C'est vrai en quelque sorte, puisque c'est une ré-interprétation pas du tout poussée, qui colle à l'originale sauf pour ce qui se passe trop mal en général (dixit le joli happy end dans La Petite Sirène). Ce qui m'énerve d'ailleurs, c'est que les gens ont tendance à considérer que Disney détient la "vérité absolue", et beaucoup finissent par oublier les contes originaux ! Par contre, parfois, l'apport est intéressant, même si c'est encore une fois très très anthropocentré de faire parler les animaux... (Cendrillon pour n'en citer qu'un seul, mais ils sont nombreux, les gens adorent les histoires d'animaux. Après, on peut en discuter... http://www.disneycentralplaza.com/t446-walt-disney-cendrillon-1950 )
***********************
"Le fait que tu sois paranoïaque ne signifie pas qu’ils ne sont pas après toi" (Kurt Cobain)


Revenir en haut
Flocondeneige
Imprimeur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 239
Membre
Localisation: Dans l'Ether
Genre littéraire favori: Fantasy
Masculin 兔 Lapin Balance (23sep-22oct)
Littera: 371
Moyenne de littera: 1,55
Lecture en cours: Les Douzes, Justin Cronin

MessagePosté le: Dim 26 Avr - 12:18 (2015)    Sujet du message: Coraline : un dessin animé de Henry Selick Répondre en citant

Surtout qu'à la base les contes finissaient mal pour apporter une dimension morale. Maintenant on se retrouve avec les disneys qui finissent tous bien, une Reine des Neiges dont le seul point commun avec le conte c'est "Reine des Neiges" et en dehors de disney on a un chaperon rouge mangé par un loup puis qui en ressort indemne. ou va le monde ! 
***********************
Mieux vaut rester silencieux et passer pour un imbécile que parler et n'en laisser aucun doute.
À.Lincoln

Tu aimes les chats pas vrai !



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Coconut
Posteur de l'année
Posteur de l'année

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2012
Messages: 198
Membre
Localisation: quelque part du côté de l'au-delà
Genre littéraire favori: Fantasy
Féminin 虎 Tigre Balance (23sep-22oct)
Littera: 350
Moyenne de littera: 1,77
Lecture en cours: Mondo et autres histoires, J.M.G. Le Clézio

MessagePosté le: Jeu 2 Juil - 18:38 (2015)    Sujet du message: Coraline : un dessin animé de Henry Selick Répondre en citant

J'avoue que La Reine des Neiges, seul le titre rappelle le conte... D'ailleurs Elsa devait avoir un rôle de méchante à la base et elle fait bien partie des opposants majeurs, mais ils l'ont fait passer du côté des gentils.  Du coup la morale devient la même que dans tous les Disney actuels (un peu modifiée, soit, mais pour moi le rôle d'Elsa sert surtout à mettre en valeur les actions de sa sœur, qui est l'image de la pureté, du héroïsme pur jus, de l'amour e.t.c.). Brouf.
https://www.youtube.com/watch?v=VA2dwHMXXyw Lui classe Elsa dans les méchants par ses actions et il a raison même si le terme de "méchante" est mal choisi parce qu'elle a bon fond (d'où mon "opposante"). Au moins c'est vrai que ça lui donne un peu de profondeur, car à la base les méchants Disney étaient faits pour être méchants, c'est à dire qu'ils avaient un look et une classe de méchant (c'était bien mais ça a fait son temps, les plus grands méchants ont été créés ainsi (Cruella, Claude Frollo...) mais aujourd'hui il faut renouveler car on n'a plus cette perception du monde). Enfin, au moins ils étaient méchants du début à la fin, ce qui nous évitait les faux retournements de situation hyper prévisibles. Hans par exemple, on sent qu'il va retourner sa veste dès le début ! Notons quand-même là-dessus Pixar qui (comme souvent) sauve un peu la mise de Disney avec Lotso : gentil-méchant-gentil-méchant. On sait qu'il va devenir méchant au départ, ensuite il est gentil avec l'enchaînement des événements, mais plusieurs de mes amis se sont laissé avoir par le dernier changement. Une petite variante sympa quoi.
Bref, les méchants stylés et marquants ont fait leur temps, de même que les méchants qui trahissent, du coup de nouveaux types méchants apparaissent.... Mais ils ont du mal à innover. Rappelez-moi, qui a dit qu'on avait besoin du visage d'un méchant clairement identifié ? D'où l'intérêt d'aller voir ailleurs. Dans Coraline c'est une méchante qui est avant tout symbolique, c'est un peu se battre contre soi-même. C'est ce qui est intéressant je trouve.
***********************
"Le fait que tu sois paranoïaque ne signifie pas qu’ils ne sont pas après toi" (Kurt Cobain)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:46 (2018)    Sujet du message: Coraline : un dessin animé de Henry Selick

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    librorium, forum de conseils de lecture & cie Index du Forum -> Qui dit littérature... -> ... dit cinéma Toutes les heures sont au format GMT + 3 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation